«

»

juin 25 2014

Ecole SNG

épisode 5

Une fois encore, j’ai attendu d’avoir mes résultats définitifs pour écrire cette brève, j’ai réussi mes examens !!!
Je quitte donc les classes de débutant en japonais (初級2, lire shokyu 2) pour rentrer dans les classes intermédiaires (中級1, lire chukyu 1). J’ai réussi un test très important car je n’y croyais pas trop.
Si j’avais vécu sur mes acquis au premier trimestre dans la mesure où je connaissais déjà une centaine de kanji et la plupart des règles grammaticales, ce fût au combien différent lors de ces trois derniers mois.

Par rapport au Kanji, on passe de 170 à plus de 400… Donc un énorme travail à fournir tant l’apprentissage est long et fastidieux. Comme je l’ai déjà dit, pour chaque signe, il y a au moins 2 façons de le lire, donc ce n’est pas un mot qu’il faut retenir mais un mot plus une façon de lire quand il est associé à d’autres mots. 中 se lit Naka (dans, à l’intérieur) mais quand il est associé à un autre kanji, il se lira chu.
Mais le plus « amusant » dans les kanjis, c’est que l’ensemble des profs disent qu’il ne faut pas se focaliser sur les kanjis mais sur la grammaire…
Comment ne pas se focaliser sur les kanjis quand on en a une petite dizaine à apprendre chaque jour avec peut-être 20 mots de vocabulaire…
Concernant ces tests, je dois dire que je ne m’en suis pas trop mal tiré avec 91 et 81/100 aux deux gros tests du trimestre.

 

Ecole SNG Bâtiment 1

Ecole SNG Bâtiment 1

 

En ce qui concerne le test d’anglais, (oui oui, vous lisez bien, dans une école de japonais, on a des tests d’anglais), j’ai eu 100/100 mais c’était pas gagné car les questions étaient en japonais. Donc il fallait bien lire et surtout comprendre. D’autant qu’il y avait des questions un peu vicieuses comme combien les japonais voient de couleurs dans une arc-en-ciel (différent des Etats-Unis) ou quelle est la couleur du soleil (Jaune pour nous occidentaux, rouge pour les japonais)… Donc on pouvait potentiellement se tromper.
Mais je doute que ce test ait une quelconque valeur dans la décision de passage dans la classe supérieure.

Au même titre que le test sur la société japonaise. Ce test est ni plus ni moins un QCM, qui traite tant du Japon féodal que des Pokemons.
Pour ce test, ça dépend des profs, la notre nous a donné les éléments à réviser. Donc encore une fois strictement aucune valeur pour l’examen final.
Aberration du test, on nous a donné des questions bonus, où il fallait juste répondre à des questions du genre, qu’auriez vous aimé apprendre dans la culture japonaise et pourquoi. Une sorte de point bonus pour éviter que le test ne soit trop dur. J’ai eu 84/100 et j’ai perdu 10 points sur la dernière partie car je n’ai pas compris l’énoncé. J’ai demandé à ma prof si je devais expliquer mon choix elle m’a dit « non non, tu réécrit juste ce que tu as entouré ». Or il fallait expliquer donc j’ai perdu 10 points bonus bêtement à cause de la prof !

La partie la plus importante est la grammaire, c’est aussi le plus long test.
il se compose d’exercices de grammaire classiques et d’une partie compréhension orale.
Concernant la compréhension oral, au test de mi parcours, je n’avais eu que 66/100 car je n’étais pas concentré. Une seule écoute, c’est la règle !
Cette fois-ci je ne me suis pas fait prendre. J’ai bien écouté sans me déconcentrer, répondant aux questions dans le temps imparti et j’ai un peu augmenté vu que j’ai eu 75/100, loin d’être parfait, mais ça confirme le fait que le 66 était une erreur grossière.
La reste du test était très dur. Si certaines parties faisaient appel à une simple règle grammaticale d’autres exercices comme les verbes font appel à deux choses. D’une part il faut choisir le bon verbe mais ensuite il faut le mettre à la bonne forme grammaticale.
Certes ces exercices rapportent le plus de points, mais si on ne connait pas les verbes ou la bonne forme à utiliser on perd de précieux points.
D’après ce que j’ai compris, il me fallait 200 points sur 300 sur l’ensemble des 2 tests de grammaires, j’avais eu 73/100 au premier, il me fallait 127 j’ai eu 136, donc limite mais ça passe !

Dernier examen et non des moindres, l’oral !
J’avais eu 97/100 au test de fin de premier trimestre mais cette époque est révolue. Maintenant je me situe plus bas. là j’ai eu 79 seulement. Ce n’est pas mal, loin de là mais c’est frustrant d’avoir été si facile au début et maintenant de ne pas être à 90 au moins.
Mais le plus étonnant, c’est que je comprends tout ce que se dit en cours sans difficulté mais lors de l’oral, à croire que les profs utilisent d’autres mots, je dois me concentrer pour comprendre 50% de ce qu’ils disent. Bien sur, je comprends le sens global des questions mais pas la totalité.
Par contre, j’ai appris que la note pouvait être relevée en fonction de son investissement pendant le trimestre. Donc rien n’est définitif. Si on répond à peu de questions et que la prof sait qu’on parle mieux d’habitude, on aura assurément une meilleure note qu’on aurait du avoir en réelle condition d’examen.

Une chose est sure, si je veux passer en intermédiaire 2, j’en ai fini des weekend détente à l’extérieur de Tokyo. Au début du 2ème trimestre, j’était parti à Nikko pendant tout un weekend ! Faudra que je fasse des séjours plus courts d’une nuit seulement.
Brève un peu longue mais je voulais décortiquer chaque partie de l’examen !
Là je pars manger des crêpes bretonnes pour fêter mon examen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>