«

»

nov 16 2010

Visite d’Asakusa

Le tout premier quartier que nous avons visité a été Asakusa, entre tradition et modernisme.

Assez vaste, Asakusa comporte différents endroits qu’il faut absolument visiter à commencer par le très célèbre temple bouddhiste le Senso-Ji. C’est en fait un immense complexe, un parc à lui tout seul où on trouve de nombreux petits temples, et où les gens viennent pour se balader ! Quand on arrive en face de l’entrée, un immense Kaminarimon nous fait face ! Une porte gigantesque !

Passée cette porte, on arrive dans une allée commerçante où on trouve bon nombre de touriste bien entendu, mais cette allée commerçante est également connue pour abriter de très célèbre coutellerie où les plus grands chefs japonais vont s’approvisionner.

Quand on sort de ce parc, on tombe sur un ensemble de rues commerçantes où sur le coup de midi, tout un tas de restaurants ouvrent leur porte et des jeunes femmes nous accueillent en nous intimant de venir manger chez elles ! Lorsque j’ai visité pour la première fois cette endroit, je ne me souvenais pas qu’il y avait autant de restaurants !

Plus loin, un immeuble très moderne se dresse avec tout un tas de japonais entrants et sortant … Pris de curiosité, nous décidons d’entrer. En fait, c’est un immeuble de 8 étages destinés aux paris hippiques. Chaque étage prend la même forme, des écrans plats un peu partout et des papiers pour inscrire ses pronostics. On y voit beaucoup de petits vieux à lunettes et leur journaux prenant des notes d’un coté et de l’autres inscrivant sur le fameux papier leur paris. C’est d’ailleurs plus une activité masculine, de mémoire nous n’avons vu aucune femme.

Un peu plus loin, on tombe sur une galerie marchande faisant le lien entre deux rues, là on se dit, on va gouter notre premier Sushi bar ! Et on n’a pas été déçu. On était les seuls Gaijins du restaurant et on voyait défiler les petites assiettes avec les couleurs différentes en fonction du prix. Thé à volonté mais nous optons (une fois n’est pas coutume) pour une bière Asahi !
Il est temps de partir, on fait signe à la femme qui comptabilise nos assiettes et l’addition est prête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>