«

»

jan 11 2011

Samedi découverte

Dimanche dernier, une amie m’a proposé d’aller prier au temple. Elle m’a dit que c’était une chose à faire. Tous les japonais y vont pour hatsumunde … C’est le nom de l’événement. Elle m’avait dit qu’en début d’année, la plupart des japonais vont prier et qu’au delà de se rendre compte de l’affluence, c’est l’occasion de découvrir une partie de la tradition japonaise.

Petite parenthèse concernant l’affluence, je m’attendais à voir du monde, j’en ai vu mais on est très loin de l’événement « manga » de l’année, le « Komike » qui a eu lieu en fin d’année et qui a fait en moyenne 600 000 visiteurs par … jour ! Soit en 3 jours près de 2 millions d’entrées ! Il n’y a qu’au Japon qu’on voit de telles choses !

Donc rendez vous est pris du coté de la gare de Harajuku. Arrivé plus tard que prévu, j’ai raté ma station, plongé dans une partie de Sudoku, je me suis retrouvé à Shibuya … Donc demi tour et j’arrive finalement à destination !
On se dirige rapidement vers le temple tout près du Yoyogi-Koen et là une foule attroupée, attend calmement pour se « purifier les mains », une fois nos mains lavées de toute impureté, nous allons ensuite à l’intérieur de l’enceinte du temple. Là des gros bacs à pièces sont sortis pour faciliter l’accès.
Je croyais que plus la pièce était importante, plus les vœux qu’on fait ont une chance de se réaliser (même si je n’y crois pas du tout)… En fait, il n’en est rien ! C’est une pièce de 5 yens qu’il faut lancer ! Car 5 yens se dit en japonais Go-en, ce qui veut dire « dieu ». N’ayant pas de monnaie, j’ai lancé une pièce de 10 yens et là autant dire que ça ne veut plus rien dire …
Pour les japonais, il est aussi possible d’acheter des petits objets dont le prix et la taillent varient pour ensuite les déposer à l’entrée du temple. Il en existe pour « la réussite dans les études », « l’amour », « le travail » …  Certains ressemblent à des flèches, c’est assez amusant car j’en avait croisé plusieurs dans le métro, mais je ne savais pas à quoi cela pouvait servir.

Repas italien dans un petit restaurant, et ce que j’apprécie ici, c’est que les pâtes sont « al dente », un véritable délice.
Ils ne savent pas cuire la viande, donc je me suis résigné à ne pas prendre de bœuf pendant toute la durée de mon voyage au Japon. C’est cruel, je sais qu’au plus profond de mon être je suis un « viandard ». J’aime la viande saignante voire bleue (ce que je demande tout le temps au restaurant en France). Mais pour ce qui est du reste, ils se rattrapent pas mal !

Promenade ensuite au Yoyogi Koen pour digérer un peu notre repas et malheureusement le parc a perdu ses couleurs d’automne qui m’avaient tant émerveillé la fois dernière ! J’irai quand même jeter un coup d’œil au parc de Shinjuku pour voir ce qu’il en est.

Après quoi, nous sommes allé visiter les studios de la chaine de télévision NHK. J’ai trouvé ça excellent. Dans le 3ème sous sol, il y a la reconstitution d’un village pour les besoins d’une série. Et en se baladant dans les couloirs, on croise des studios où des émissions sont en cours d’enregistrements avec des invités !
On y voit aussi toujours avec le même esprit didactique comment est enregistré un journal télévisé ou comment fonctionne la météo. Avec comme volontaire des enfants un peu impressionnés de parler devant un public. Mais à la fin la récompense ne se fait pas attendre, et chacun des deux volontaires part avec une photo de lui présentant le journal.
Plus loin, on découvre la première télévision en 3D sans lunette ! C’est assez bluffant, le résultat est pas mal du tout. Mais c’est encore perfectible, car à la fin les pingouins m’ont un peu donné le tournis et je pense que ce n’était pas forcement voulu !

J’ai donc passé une excellente journée à faire encore une fois ce que je n’ai jamais eu l’occasion de faire avant. A savoir, prier (si si, je ne l’ai jamais fait en France) et aller dans un studio de télévision !
Je vais voir avec mon ami Tetsu qui travaille à la NHK si peux aller plus loin dans la visite des studios de la chaine ! Peut être la prochaine fois ! Lors de notre prochaine rencontre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>